Culture - Cultures



 

Atelier animé

Par

Jean-Paul MARAGE

 


Y a-t-il une culture de gauche ?  Une approche de gauche de la culture ?


Devant la diversité culturelle, la diversification des modes d’expression, devant l’explosion des nouvelles techniques, il ne faut ni s’enfermer dans le silence, ni continuer à parler avec la langue de bois.


Beaucoup reste à reprendre et à reconstruire. La ville de Strasbourg entame « mezzo voce » des états généraux de la culture. C’est une bonne chose, mais il serait intéressant que le labo 67 puisse servir de lieu de réflexion et donc de force de propositions. Les pistes sont nombreuses :

 

  • L’apport de la culture et des nouvelles technologies, entre autre l’internet, et le « conflit » entre propriété de l’artiste et liberté de l’internaute.
  •  Le rôle de la culture  dans la crise actuelle comme lieu de progrès et de lien social.
  •  La culture populaire de proximité offerte à tous sans exception.
  •  La reconnaissance effective de la diversité culturelle sous tous ses aspects.
  •  La place donnée à l’approche culturelle à l’école victime des restrictions budgétaires.
  •  L’art contemporain comme vecteur d’une nouvelle approche culturelle.
  •  L’Europe et la politique culturelle.

 

Ces quelques pistes non limitatives serviront de point de départ à une réflexion constructive pour un projet culturel de gauche.  Cette démarche évitera de laisser la droite imposer une culture sélective, basée sur la rentabilité et l’argent, voilée derrière des transfuges pour lesquels, depuis André Malraux et Jack Lang, il n’y aurait plus eu de ministre donc plus de politique de la culture.

Cessons de faire « silence » ou plutôt « silences » selon le propos de Marin Karmitz dans son exposition au Musée d’art moderne de Strasbourg... Exposition au demeurant de qualité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :